Merci d'apporter votre contribution en m'aidant.
En effet, votre aide permettra de mettre au point une échelle de mesure synthétique pour appréhender un phénomène complexe que j'essaye d'identifier dans mes recherches.

Ce que vous avez à faire et simple :

- Tout d'abord, lisez attentivement le mini cas présenté ci-dessous.

- Ensuite, reportez-vous à la grille plus bas afin de donner votre avis pour chaque question

- Enfin cliquez sur le bouton "Envoyer"

Il est important que vous répondiez à toutes les questions mêmes si certaines vous paraissent répétitives.


Le cas des Lave-Vaisselle (cas fictif)

Les entreprises PLUTON, MERCURE, URANUS, VENUS et MARS fabriquent des lave-vaisselle automatiques.

La technologie pour réaliser ces lave-vaisselle est commune à toutes les entreprises du secteur.
Si PLUTON, URANUS et MARS ont un mode de production reposant sur de nombreux fournisseurs internationaux sélectionnés en fonction de leurs compétences et de leurs coûts de production, MERCURE et VENUS ont mis en place des systèmes de production spécifiques.

MERCURE est situé dans le nord de la France et travaille exclusivement avec des sous-traitants de petite dimension (PME) situés dans la même région que MERCURE. Chacun de ces sous-traitants est spécialisé dans la réalisation d'une pièce particulière. MERCURE s'occupe de la conception de toutes les pièces mais pas de la production. C'est MERCURE qui s'occupe de l'assemblage final et de la promotion des différentes machines à laver.
VENUS, pour sa part a localisé ses activités de production en deux endroits : non loin de Rome en Italie et à Osaka au Japon. VENUS est une entreprise fortement intégrée qui fait rarement appel à des prestataires extérieurs. La conception, la production, l'assemblage des différents composants et la distribution des machines VENUS sont gérés exclusivement par l'entreprise VENUS. D'ailleurs, elle vend des moteurs de rotation à PLUTON et à MARS.

PLUTON et MERCURE ont une stratégie basée sur la différenciation tandis que URANUS et VENUS ont une stratégie basée sur la maîtrise de leur coût. MARS vend exclusivement ses machines à des collectivités.
L'association "Les mains propres" milite pour un retour au lavage de la vaisselle à la main.
La structure concurrentielle des différents fabricants a évolué de manière négligeable. MERCURE et PLUTON sont leaders en Europe, VENUS est leader en Asie tandis que URANUS est leader sur le continent Américain.
SOLARIS, leader des produits pour laver la vaisselle, s'associe régulièrement avec VENUS, PLUTON et MARS pour promouvoir ses produits.

Tous les fabricants de lave-vaisselle (mis à part MARS) vendent leurs machines en grande surface ou en magasin spécialisés et s'adressent aux consommateurs grand public.
D'autres concurrents existent.

 


Le mini cas est lu ?
(Vous pourrez, de toute façon, le consultez à nouveau si vous le souhaitez)

Vous pouvez donner maintenant votre degré d'accord avec les affirmations qui vont suivre.
-- correspond à "pas du tout d'accord"
- correspond à "pas d'accord"
+ correspond à "d'accord"
++ correspond à "tout à fait d'accord"
NSP correspond à "Je ne sais pas" - c'est à utiliser si vous ne comprenez pas bien l'affirmation ou si vous ne disposez pas de suffisament d'éléments pour répondre

A vous de procéder maintenant !

 
--
-
+
++
NSP

On peut identifier une ressource commune (produit, standard, norme, savoir-faire) utilisée directement ou non par un groupe d'entreprises dans leurs activités

On peut identifier plusieurs ressources communes (produit, standard, norme, savoir-faire) utilisées directement ou non par un groupe d'entreprises dans leurs activités
Cette ressource, si elle existe, est substituable à d'autres ressources concurrentes existantes
L'utilisation de cette ressource, si elle existe, par différentes entreprises permet de la faire évoluer
Cette ressource, si elle existe, est le fruit d'une innovation
Cette ressource, si elle existe, est d'ordre technologique
Cette ressource, si elle existe, n'est plus utilisable par d'autres entreprises
 
--
-
+
++
NSP
On peut identifier des groupes d'entreprises (rassemblement de différentes entreprises) qui peuvent s'opposer les uns aux autres
Une bonne performance d'une entreprise au sein d'un groupe, favorisera la réussite des autres entreprises de son groupe
Une mauvaise performance d'une entreprise au sein d'un groupe diminuera la réussite des autres entreprises de son groupe
Une bonne performance d'une entreprise au sein d'un groupe diminuera la réussite des autres entreprises de son groupe
Une mauvaise performance d'une entreprise au sein d'un groupe favorisera la réussite des autres entreprises de son groupe
Les relations entre entreprises au sein d'un groupe se fondent essentiellement sur la base de contrats
Les relations entre entreprises au sein d'un groupe se fondent essentiellement sur des partenariats de long terme
La formalisation est un élément central des relations entre entreprises au sein d'un même groupe
Pour appartenir à un groupe d'entreprise, il faut engager des investissements spécifiques et irréversibles (non utilisable dans d'autres cas de relations)
La disparition d'une entreprise peut entraîner la disparition du regroupement d'entreprise auquel elle appartient
 
--
-
+
++
NSP
Une entreprise semble être au cœur des ressources principales d'au moins un regroupement d'entreprises
Plusieurs entreprises semblent être au cœur des ressources principales d'au moins un regroupement d'entreprises
La stratégie d'une entreprise clairement identifiée semble conditionner le devenir d'un regroupement d'entreprises
Une entreprise est toujours mise en avant lorsqu'on parle d'un regroupement d'entreprise
De par les compétences ou ressources détenues, une entreprise semble dominer les autres au sein d'un regroupement d'entreprises
Une entreprise semble impulser une dynamique particulière à un regroupement d'entreprise
On peut dire qu'au sein des différents regroupements d'entreprises, une entreprise apparaît comme ayant un rôle important
 
--
-
+
++
NSP
Les relations entre les différentes entreprises ou acteurs au sein d'un regroupement sont uniquement d'ordre productif (combinaison directe de compétences afin de produire un bien ou service)
Les différentes entreprises au sein d'un groupement ont une taille différente
Des acteurs économiques n'ayant pas la forme d'une entreprise (association, syndicats, groupes de pressions, institutions,…) semblent conditionner la réussite d'un regroupement d'entreprise
Des phénomènes de lobbying semblent être observables
On constate des relations fortes entre entreprises et clients
On constate des relations fortes entre entreprises et concurrents
On constate des relations fortes entre entreprises et fournisseurs
On constate des relations fortes entre entreprises qui ne se situent pas sur la même filière de productions
On constate des relations fortes entre entreprises et acteurs divers (association, syndicats, groupes de pressions, institutions,…)

 
--
-
+
++
NSP
Plusieurs secteurs d'activités travaillent ensemble
Il est difficile d'affirmer qu'un seul champ d'activité est concerné par ce cas
Il y a beaucoup de relations entre entreprises qui ont des métiers différents
Des entreprises vont se retrouver ensemble car elles veulent vendre un même type de biens
Je peux dire que le cas concerne un seul secteur économique
 
--
-
+
++
NSP
Une entreprise peut appartenir à plusieurs regroupements d'entreprises
L'appartenance à un regroupement d'entreprise empêche tout rapprochement stratégique avec un autre regroupement d'entreprises
Le fait de nouer des relations privilégiées avec un ensemble d'entreprises particulier empêche toute relation avec des entreprises concurrentes
En général, je peux dire qu'une entreprise appartient uniquement à un ensemble d'entreprise bien identifié
 
--
-
+
++
NSP
Des entreprises concurrentes peuvent nouer des relations de coopération
Des entreprises concurrentes peuvent avoir intérêt à nouer des relations de coopération
Il existe une rivalité entre regroupements d'entreprises
La concurrence s'exprime essentiellement par l'affrontement de deux entreprises
Au sein d'un regroupement d'entreprises, il apparaît des tensions fortes
Au sein d'un regroupement d'entreprises, il y a des dynamiques de coopération
Au sein d'un regroupement d'entreprises, il y a des dynamiques de concurrence
 
--
-
+
++
NSP
On peut identifier des phases d'évolution particulières pour chaque groupement d'entreprises
Un regroupement d'entreprises va connaître durant son existence des modifications en ce qui concerne sa stratégie générale
Un regroupement d'entreprises va connaître durant son existence des modifications en ce qui concerne l'importance des rôles de chacune des entreprises qui la composent
Il y a une volonté de construire des rassemblements d'entreprises de la part d'une ou de plusieurs entreprises
Une entreprise semble vouloir modifier les pratiques d'un secteur d'activité
Chaque regroupement d'entreprises repose sur une innovation particulière
On peut dire qu'au sein de chaque regroupement d'entreprises, les entreprises travaillent ensemble
Le cas porte sur la vente de perceuses électriques